P2P : le Peer to Peer

04 janvier 2007

Conclusion

conclu1C’est déjà la fin et donc le temps de conclure mon blog consacré au Peer-to-Peer. Commençons par un petit rappel : Qu’est-ce que le peer to peer ? un réseau d'échange et de partage de fichiers entre internautes.

Ce blog avait pour objectif  d’avoir une première approche sur le P2P et son environnement. Il est destiné à toutes les personnes, qui veulent s’informer, comprendre et qui suivent les nouvelles technologies. L’histoire du peer to peer n’est qu’à ses débuts. Les perspectives sont nombreuses notamment dans la recherche. Demain, on regardera des chaînes chinoises, on téléphonera à un tibétain, on écoutera une radio moscovite.

Voici un rappel de mes articles :

L’arrivée de projet Venise qui a pour but de regarder la télévision sur son ordinateur grâce à Internet et fonctionnant sur une architecture de type peer to peer. La nouvelle version de Windows : Microsoft Windows Vista qui se balade déjà sur les réseaux P2P. BiTorrent, le système P2P,  va lancer une plate-forme de téléchargement payante de films et d’émissions de télévision. La jeune institutrice médiatisée condamnée pour avoir téléchargé illégalement sur les réseaux de peer-to-peer. Le réseau Coral qui permet de dupliquer ses fichiers sur plusieurs serveurs et qui fonctionne grâce au principe du peer to peer. Le web sémantique ou comment rendre le web plus intelligent. Le P2P est souvent associé aux piratages (Emule) mais laisse aussi une grande place pour la recherche avec de nombreux projets dont le FightAIDS@Home. L’ exercice difficile que celui de devoir critiquer les autres blogs du Master GAF. Mon choix s’est porté sur un blog de photographie et sur celui de jeu vidéo.

J'ai créé ce blog dans le cadre de mon Master mais je ne compte pas le laisser de côté. Je continuerai à publier des articles sur le monde du peer to peer. Je suivrai également les projets que je vous ais présentés comme le projet Venice, ou encore la plateforme de BiTorrent.

Pour terminer, le peer to peer est bien un outil de communication. Prenons la téléphonie par Internet (SKYPE) : Elle  utilise des méthodes de P2P.

Pour ceux qui veulent savoir ce qui s’est passé  en 2006 concernant le peer to peer et ce qui ce passera demain, voici un petit voyage dans le temps : CLIQUEZ ICI.

Bonne et heureuse année 2007 !

conclu_2

Posté par gmaurin à 17:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


01 décembre 2006

Présentation

p2p_newsJe   suis  étudiant   en   Master   1   Sciences  du langage  mention GAF (gestion et apprentissage de la formation ouverte et à distance) à l'université III de Paul Valéry à Montpellier. Dans le cadre de mes études et plus particulièrement de mon cours d'informatique qui nous introduit aux nouvelles technologies et aux langages du WEB, j’ai crée un blog sur le thème du peer to peer (P2P). Vous pouvez aussi comprendre poste à poste ou encore point-to-point. Le P2P est une technologie d’échange de fichiers entre internautes, permettant à deux ordinateurs reliés à Internet de communiquer directement l’un avec l’autre sans passer par un serveur central.

Ce blog à pour but de vous montrer que le P2P est un outil de communication. Un outil souvent lié aux nouvelles technolgies (Microsoft Windows Visita, BiTorrent, the Venice Project,...). On verra également 2 aspects opposés du peer to peer. Le P2P permet le partage de musiques, de jeux, d'images ou de vidéos parfois piratés grâce ou à cause de réseaux comme Napster, KaZaA, Rapigator, Nudester, Imesh,… mais aussi, est utilisé pour la recherche, le développement.

N’oubliez pas qu’un espace vous est réservé. Je veux bien sûr parler des commentaires. A la fin de chaque article, vous pouvez donner votre avis ou même, me poser une question.

Vous pouvez regarder cette vidéo (en anglais), ci-dessous, afin de bien comprendre ce qu'est le peer to peer. C'est trés facile à comprendre car cette vidéo est shématisée.

 

Posté par gmaurin à 10:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 novembre 2006

Actualités P2P

BitTorrentLe  système  P2P, BitTorrent, qui a révolutionné le partage de fichiers entre les internautes va  signer avec plusieurs acteurs du monde de l'édition, dans la musique et la vidéo. La société américaine compte lancer une plate-forme de téléchargement payante (basée sur le protocole BitTorrent) à partir de février 2007. On retrouve donc plusieurs alliés  : la 20th Century Fox, G4, Kadokawa Pictures USA, Lionsgate, MTV Networks, Palm Pictures, Paramount Pictures et Starz Media.

L'objectif pour BitTorrent est d'agrandir son catalogue d'offres légales, grâce au BitTorrent Video Store. Les utilisateurs pourront notamment télécharger des films comme Prestige, Saw 3 ou Cars, mais aussi des émissions de télévision, comme Prison Break, 24 Heures Chrono ou Simpsons. Pour acquérir ces vidéos, il suffira simplement de les télécharger ou de les louer. Cependant, les prix ne sont pas encore indiqués. On peut remarquer que sur son site, BiTorrent affiche  "haute qualité, gratuit, du divertissement légal pour les amateurs de partage de fichiers."


«Des millions de personnes utilisent BitTorrent pour télécharger du contenu, légalement ou non. Par nos recherches, nous savons que 30% de ce public est prêt à payer pour du contenu. Et nous allons aider les studios à transformer ce qui était un énorme problème en un canal de vente viable», explique Eric Patterson, l'un des directeurs de BitTorrent.

Afin de diffuser de lourds fichiers, la technologie  peer-to-peer est la meilleure solution car  elle est simple et bon marché. Un avantage certain face aux plates-formes vidéo comme YouTube ou Dailymotion, qui utilise une diffusion en streaming (c'est à dire en continue et sans téléchargement). Autre avantage pour l'équipe de  BitTorrent, qui  jure  de mettre en avant  la vitesse de téléchargement. Sur son site, BiTorrent placarde avec fierté "haute qualité, gratuit, du divertissement légal pour les amateurs de partage de fichiers."

Grâce à ce projet, les fondateurs du système d'échange de fichiers P2P attireront  les investisseurs. Actuellement, 40 % du trafic des données naviguant sur Internet serait le fait des échanges BitTorrent.

vid_o

Posté par gmaurin à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 novembre 2006

Actualités P2P

anne_sophieVous  en  avez  sûrement   entendu  parler des cette jeune femme de 29 ans qui vient d'être condamnée à une amende avec sursis pour avoir téléchargé illégalement sur les réseaux de peer-to-peer plus de 1 600 titres musicaux. Les faits remontent à 2004. En effet, en octobre 2004, la jeune institutrice était en première page du magazine télé, Télérama (à gauche), puis,  d'autres journaux et télévisions ont suivi l'affaire.

Et ce jeudi 30 novembre 2006,  la jeune femme a écopé d’une  amende de 1 200 euros avec sursis par le tribunal correctionnel de Rennes. De plus, elle devra verser une forte somme : 2 225 euros à la scpp (Société civile des producteurs phonographiques) et à la Société des producteurs de phonogrammes en France (SPPF). Ces deux sociétés avaient porté plainte contre elle. Selon le droit, elle pouvait payer  jusqu'à 300 000 euros d'amende et prendre trois ans de prison.

prison« Je veux bien servir d’exemple, être le modèle de ce qu’il ne faut pas faire, mais je ne veux pas être la martyre de la grand-messe du marché du disque. Montrez mon cas sur la place publique, mais ne me condamnez pas pour cette affaire », écrivait la jeune femme le 16 janvier 2004. Ces propos, on s’en doute sensibiliser le tribunal.  Son avocate faisant le reste du travail en s’appuyant sur le fait que "la petite internaute" possédait quelques 300 CD originaux et seulement une poignée de gravés, et que les réseaux P2P n'étaient pas responsables de la crise du disque (étude réalisée par deux chercheurs américains).

Retrouvez son témoignage sur le forum ODEBI.


Posté par gmaurin à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 novembre 2006

Actualités P2P

Windows_VistaMicrosoft    Windows    Vista   est  la future et très attendue version du système d’exploitation Windows de Microsoft. Elle succédera donc à la version précédente :  Windows XP.

Windows Vista affichera trois grandes innovations  : Tout d'abord, la technologie Avalon qui s’appuiera sur l’environnement graphique. Ensuite, Un nouveau système de fichiers WinFS (Windows Future Storage) qui apportera une évolution de la gestion des données. Enfin, le système proposera une nouvelle architecture de communication pour les services web, baptisée Indigo.

La sortie pour le grand public est prévue le 30 janvier 2007.

Mais Windows Vista est déjà disponible. En effet, sur quelques réseaux peer to peer, on peut se procurer gratuitement la nouvelle version. La build (le numéro de version) 6000.16386.061101-2205 peut être trouvée sur plusieurs sites de liens BitTorrent ou encore sur le réseau eDonkey. Le phénomène n'est pas nouveau,  surtout pour un produit tel que celui là. Cependant, il existe un danger inhérent au téléchargement de ces versions car Microsoft s'est protégé (on ne sait pas à quel niveau) afin d'écarter les pirates. Mais ils n'abdiqueront  pas  aussi facilement et répèteront leurs essais jusqu’à obtenir une version piratée fonctionnant dans son intégralité.

vista

Posté par gmaurin à 14:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


29 octobre 2006

Attention aux critiques... (1)

internationale_guitareNous   sommes   à   Montpellier  et   il  fait  très  froid  : c'est  l'automne ! Je recherche un petit peu de chaleur et je crois l'avoir trouvé. Je tombe sur un chaleureux blog composé de nombreuses photos et d'articles attractifs. Ce blog est un journal photographique. L'auteur nous plonge dans la vie culturelle et artistique de Montpellier. Il nous fait profiter de l'actualité culturelle avec notamment "les internationales de la guitare" et ses (nouveaux) artistes. Avant de traiter un article, il s'implique totalement. C'est lui qui prend les photos, qui assiste aux concerts, qui marche dans les rues de Montpellier à la recherche des nouveaux artistes. L'auteur provoque par ses photos, dénonce le génocide relié par le groupe Nacimiento, soutient l'écologie s'appuyant sur le percutant film "An inconvénient thruth", invite les gens à se rassembler autour d'artistes.

En ce qui concerne les photos, je les trouve esthétiquement superbe. La patience d'un photographe est toujours récompensé. Il n'y en a ni trop, ni pas assez, mais juste ce qu'il faut pour interpeller les internautes.

BaloardLes articles sont présentés de manière intimiste : on entre dans ton univers. C'est ton monde, tes photos, tes articles et tu nous invites à y entrer. merci ! C'est important de traiter de sujets tels que le génocide et l'écologie. On en parle jamais assez. C'est pour cela que l'auteur aurait dû approfondir les deux sujets au lieu de nous renvoyer sur des liens. Ton avis nous intéresse... fait nous le partager !

L'esthétique du blog est simple et clair. Pourquoi en demander plus... Cependant le choix des couleurs est à repenser car elles ne sont pas assez attrayante. Il faut rendre ton blog plus vivant et communicatif. Tu as su le faire avec tes photos.

Pour finir, je te propose de faire une rubrique "agenda" dans laquelle on pourra connaître les derniers événements culturelles.

J'ai décidé d'apporter des critiques sur ce blog car je suis un passionné de la photographie et je participe aux événements culturelle de ma ville, Montpellier.

Pour en savoir plus sur ce blog, je vous oblige à vous rendre sur http://reportagemontpe.canalblog.com/

montpellier

Posté par gmaurin à 09:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 octobre 2006

Attention aux critiques... (2)

playstation3J’ai  décidé  de   pointer   ma   critique   vers  un  blog  de jeux vidéos. Moi même, je suis toujours à la recherche du dernier jeu vidéo qui explosera ma nouvelle console. Ce blog regroupe l’essentiel : le monde impitoyable de la concurrence (Microsoft, Sony et Nintendo) ; les consoles reliés à Internet pour jouer en réseau ; les jeux à caractère éducatif ; le nouveau marché des femmes… L’auteur nous donne les derniers scoops en matière de jeu vidéo ou console de jeu. Il suggère de nous rendre sur différents sites afin de connaître l’actualité et les dernières tendances . Les articles sont faciles à comprendre ; ainsi, attirant un grand nombre d’internautes de tout âge. Pourtant, en lisant les articles, on reste sur notre faim. On veut en savoir plus ! Avoir des exemples de jeux vidéos, les problèmes des consoles, ce qui est à la mode… car là, on a le gâteau et on cherche la petite cerise. Donc, il faut essayer d’approfondir les articles.

pacmanPour l’esthétique du blog : Mise à part qu’il faut éviter le bleu foncé (ça donne mal aux yeux), le reste des couleurs me satisfais. N’hésites pas à rajouter des photos aussi colorées que diverses. Essayes de rendre ton blog plus captivant (plus de liens, de photos, de couleurs, mots en gras ou souligné…).

Pour en savoir plus sur ce blog, je vous oblige à vous rendre sur http://fmconsoles.canalblog.com/

Posté par gmaurin à 09:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 octobre 2006

Actualités P2P

Venice_ProjectCet article, relié par le Business Week, va traiter d'un nouveau projet, au nom mystérieux et non définitif : The Venice Project (Venise est l'une des 6 villes où des équipes de développeurs et de commerciaux ont mis en place ce projet)  de Niklas Zennström (Kazaa) et Janus Friis (Skype). The Venice Project est un système logiciel de distribution d’émissions TV et autres produits vidéo sur internet : On pourra recevoir la télévision sur son ordinateur, par le biais d’Internet. Nombreux sont les concurrents désireux d'agréger la vidéo en ligne. Mais contrairement à la concurrence (les puissants Américains de Google vidéo et YouTube, et les français de Dailymotion et Vpod ) qui fonctionne sur une architecture de type client serveur standard, les deux entrepreneurs danois ont mit en place une architecture de type peer to peer. En effet, on n’est plus dans le cas où seul le serveur envoi les vidéos aux utilisateurs(architecture de type client serveur ) mais où tout le monde est utilisateur et serveur en même temps (une architecture de type peer to peer). Dans le cas d'une proximité géographique et pour des  événements planétaires (exemple : le mondial de football qui provoque une surcharge du serveur), les utilisateurs deviendront serveurs grâce aux capacités en émission de leur connexion Internet et aux performances de leur ordinateur. cette technologie permet également à celui qui diffuse, de réduire la consommation et donc le coût de sa bande passante . Le principal avantage de ce projet repose sur  une infrastructure légère, économique et décentralisée. Bien que le projet s'appuie sur la technologie du peer to peer, permettant le partage et l'échange de vidéos, les utilisateurs ne pourront pas télécharger. La diffusion de vidéos s'effectuera en streaming afin d'éviter les risques de copies illicites.

The Venice Project a les moyens de séduire les éditeurs professionnels, les internautes et les actionnaires.  Les éditeurs, en proposant une diffusion sécurisée de leurs contenus ; les internautes, en offrant régulièrement des contenus gratuits en qualité DVD ; ses actionnaires, grâce à des coûts de fonctionnement faible. Au final, tout le monde y trouve sont compte.

Autre point important, est l'absence de malwares ; ces logiciels hostiles comme les virus ou autres vers qui s'introduisent sur un ordinateur à l'insu de l'utilisateur provoquant d'énormes dégâts sur votre machine.

veniceEn ce qui concerne le fonctionnement, il faut télécharger et installer sur son ordinateur un logiciel spécifique. Puis, on se connecte au Web et on ouvre une fenêtre plein écran affichant ce message  : " Des vidéos d'une qualité proche de la haute définition". L'écran de l'ordinateur se "transforme" en télévision. En bas de l'écran, sont disposés des boutons de contrôle reprenant les fonctions que l'on rencontre sur un lecteur DVD. Un menu  avec les chaînes préprogrammées est affiché sur la gauche. Sur la droite, on y trouve un nouveau menu permettant de partager une liste de vidéos avec ses proches.

The_venice_projectUne centaine de testeurs travaillent sur ce projet depuis cet été. Une version bêta est attendue courant novembre et d'ici à la fin de l'année tout internaute devrait y avoir accès. Ce dossier est à suivre de très prés. En attendant , je vous propose de lire ou relire l'article du business week dans sa version original et sa version traduite.

Posté par gmaurin à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 octobre 2006

Le réseau Coral

map_world_gen_1Coral est  un   réseau  de  distribution de contenus web fonctionnant grâce au principe du peer to peer . Il permet de dupliquer votre fichier sur plusieurs serveurs (260) du réseau Coral (répartis partout dans le monde). Ainsi, les visiteurs peuvent télécharger depuis ces serveurs et non depuis votre site. Ainsi, Pour cela, il suffit de rajouter au nom du domaine qui héberge le fichier : .nyud.net:8080. la première personne qui ira sur la nouvelle adresse provoquera la copie du fichier sur le réseau coral (sur les 260 serveurs). Ensuite, les internautes passeront par Coral pour récupérer le fichier et non par son site. Tout est gérer sur le réseau Coral évitant tout problème de compatibilité et ne nécessitant aucune intervention matérielle. Pour le moment, Coral est toujours dans sa version bêta test ce qui peut provoquer quelques bogues. Le réseau repose sur plusieurs centaines de machines du réseau PlanetLab (c’est un consortium d’institutions publiques et privées) et tout cela coûte très chère car les serveurs sont répartis dans le monde entier. L’avenir de Coral dépend du réseau PlanetLab.

vous pouvez accéder aux sites de Coral et de PlanetLab grâce aux liens : Coral , PlanatLab. Attention, ces sites sont en anglais.

PlanetLab

Posté par gmaurin à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 octobre 2006

Le "Mulet électronique"

Cette article va traiter de la relation entre le P2P et les logiciels « pirates ».

emuleEmule, Napster, Kazaa, Rapigator, Nudester, Imesh… Ces noms vous parlent peut être, même sûrement. Tous ces logiciels sont des clients de partage de fichiers peer-to-peer. L’un des plus important est Emule. Emule est un logiciel de peer-to-peer open source tout comme BOINC.

L’open source est une licence regroupant la libre redistribution, un code source disponible, les travaux dérivés possible. Ces fonctions sont nombreuses comme de « visualiser l'avancement des téléchargements, de pré visualiser une vidéo, un fichier compressé ou une musique avant la fin du téléchargement, d'appliquer et de lire les commentaires sur chaque objet en partage, de corriger certaines corruptions de données, de rechercher un fichier par son nom, sa taille, son type, de gérer une liste de serveurs, de chater et de piloter le logiciel à distance via un serveur web intégré ».

Alors, comment ça fonctionne ? Tout d'abord, l'utilisateur télécharge et éxécute un programme de gestion de réseau de peer to peer. Ensuite, il écrit l'adresse IP d'un autre ordinateur appartenant au réseau. Après avoir trouvé un membre connecté au réseau, il se reliera au raccordement de cet utilisateur.

Emule est comme un marchand de bonbons qui vous propose de vous servir gratuitement parmi de très nombreux produits mis à la disposition par d’autres mangeurs de bonbons. A la première visite du site, j’ai été englouti par des « télécharger » ou encore des « téléchargement ». On l’aura compris, Emule veut que l’on télécharge. Oui mais télécharger quoi ? Bien sur des films, de la musique, des images, des jeux… Pour l’internaute, il faut juste choisir et prendre.

Les avantages sont nombreux au vue des capacités de ces logiciels : terminé de payer 20 euros pour un album des Scissor Sisters, fini d’attendre des mois et des mois pour voir ou revoir des films à peine sorti en salle,…

L’inconvénient, c’est que tout ceci porte préjudice aux artistes et que c’est interdit, non conformiste, et immoral. Mais aujourd’hui, tant qu’on est pas pris, on continue… De plus, ces échanges ne peuvent pas être stoppés car il n'y a pas de serveur central.

Je mets à votre disposition le lien vous permettant d'accéder au site officiel d’ Emule.

Le P2P est un outil de communication permettant le téléchargement de façon illégale grâce à de puissants logiciels.

Voici une vidéo de 37 minutes ou plutôt un reportage d'envoyé spécial sur France 2 intitulé "pirates musique et P2P". Trés intéréssant ! A voir absolument...

Posté par gmaurin à 07:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]